Portrait de Trisha Biggar, la costumière de Star Wars

A l’occasion de l’acquisition de Dressing a Galaxy, on va présenter le portrait de la costumière  Trisha Biggar. bien qu’elle soit connue principalement pour sa collaboration avec George Lucas pour Star Wars, elle demeure une des plus célèbres costumières de la fin du XXème siècle…

Comment devient-on la costumière de Star Wars ?

Trisha Biggar est née en Ecosse, à Glasgow.

Après des études à la Wimbledon School of Art, elle travaille avec plusieurs compagnies théâtrales britanniques comme le Citizens’ Theatre de Glasgow et l’Opera North à Leeds. Si vous avez des références des pièces pour lesquelles elle a travaillé, je suis preneuse car je n’ai trouvé ces informations nulle part !

Elle débute sa carrière de costumière de cinéma en 1992 avec des téléfilms et des séries télévisées.
En 1992, elle réalise les costumes de Wild West de David Attwood, récompensé par le Critics’ Award du Festival du film d’Edimbourg. Elle retravaille en 1995 avec David Attwood pour les costumes de Saigon Baby.

C’est en 1999 que Georges Lucas lui confie la réalisation des costumes de la Menace Fantôme, puis des autres opus de la deuxième trilogie de Star Wars.

Lorsqu’on considère l’ensemble de son travail, je ne trouve pas qu’il se caractérise par l’audace et l’originalité, mais plutôt par une justesse et une diversité des projets. C’est à dire que la plupart des films pour lesquels elle a travaillé sont ancrés dans une réalité qui ne nécessite pas la même part d’imagination que les costumes de Star Wars. En même temps, peu de film encore aujourd’hui ont bénéficié d’une création aussi spécifique !
Je pense par opposition au travail de Eiko Ishioka qui a toujours été caractérisé par un imaginaire foisonnant et propre à son travail d’artiste et de costumière.

Alors la question qui se pose est :

Comment George Lucas a eu l’idée de confier la réalisation des costumes de Star Wars à une costumière écossaise qui n’était pas spécifiquement reconnue pour l’imaginaire de ses créations ?

On n’a pas d’autre réponse à part l’expérience professionnelle (elle avait déjà prouvé son talent avec des nominations pour les costumes) et la magie d’Hollywood !

Quelles sont ses réalisations de costumes ?

Après ses premières années au théâtre, Trisha Biggar travaille essentiellement pour la télévision (séries et téléfilms).

Elle rencontre son premier succès au cinéma lorsqu’elle collabore au film oscarisé Silent Scream de David Hayman (1990), qui remporte le Michael Powell Award du meilleur film de l’année décerné par la British Academy et le Prix spécial du Jury au Festival de Berlin.

À la télévision, elle a collaboré au téléfilm le téléfilm Truth or Dare de John Madden en 1996 et à la minisérie Un cœur innocent en 1996 pour laquelle elle a été nommée au BAFTA Award des meilleurs costumes.

Depuis le premier épisode de Star Wars en 1999, elle a créé les costumes de Beautiful Creatures de Bill Eagles en 2000, Un but pour la gloire de Michael Corrente en 2000, The Magdalene Sisters de Peter Mullan en 2002.

Elle a travaillé deux fois avec David Mackenzie en 2007 pour My name is Hallam Foe et en 2011 pour Perfect Sense, avec Ewan McGregor et Eva Green.

Elle a collaboré également aux séries Les Aventures du jeune Indiana Jones en en 1995-1996 puis à nouveau en 2008, à la série The Philanthropist de Tom Fontana en 2009, The Deep, aux frontières des abysses en 2010.

Elle a écrit en 2005 un livre sur les costumes de la trilogie Star Wars  en collaboration avec les studios LucasFilms.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *